ETE 2017 – Chronique dans Hexagone #4

HEXAGONE N4 CHRONIQUES BAZIN

Publicités

Fin de la souscription pour Vivante, pour acheter l’album enregistré en public, c’est ici!

Et voilà, la souscription prend fin ce jour.

Pour acheter l’album d’Isabelle Bazin VIVANTE, voici comment procéder :

Envoyer un chèque à l’ordre de La Cie de la Bouilloire d’un montant de 12€ + 2€ si envoi postal => 14€ à l’adresse suivante :

Compagnie de la Bouilloire 15 rue Royet 69300 Caluire et Cuire

L’album vous sera envoyé sans délai à réception du chèque.

Pour l’acheter en ligne, il faut aller sur le site d’Inouïe Distribution qui distribue l’album sous forme entre autre de paniers culturels. C’est ici : Vivante en pré-achat chez Inouïe Distribution

Couv Pochette Isabelle B

 

Vivante en pré-achat chez Inouïe Distribution

Le 3ème album d’Isabelle Bazin va sortir début avril. Il a été enregistré en public en janvier 2016 à la Salle des Rancy à Lyon, avec la formation actuellement en tournée : Marie Mazille, Stéphane Arbon, Sylvain Berger et Isabelle Bazin.

Capture d’écran 2017-03-28 à 09.28.34.png

Janvier 2016, captation du concert donné à la Salle des Rancy à Lyon. Deux ans après la sortie de son second album Et de lumière ! distribué par Inouïe Distribution, Isabelle Bazin jalonne d’une 3ème pierre son parcours avec la production d’un album live. C’est l’occasion de fixer dans le temps tout le travail accompli avec sa nouvelle formation scénique : Marie Mazille aux clarinettes, nyckelharpa et choeurs, déjà présente sur le précédent album ainsi que Stéphane Arbon à la contrebasse et choeurs. Vient s’ajouter à l’équipe Sylvain Berger au Rhodes et machines. Loin de tout collage arbitraire avec un son électro très à la mode, Sylvain décline sa sensibilité au travers de ses instruments non acoustiques avec un parti-pris très orchestral. L’ensemble est au service des harmonies riches et des mélodies inattendues d’Isabelle Bazin. De la belle ouvrage !

Par ici pour le pré-achat chez Inouïe Distribution : Cliquez ici !

Une souscription express (comme au 20ème siècle!) pour un album live au printemps!!

eb6be488-22a9-40ac-9f1f-b72d6052c5e1home
•Parce que bientôt va sortir un album d’Isabelle Bazin qui s’intitule Vivante enregistré en public avec ses 3 musicien-nes,
•Parce qu’il nous manque des sous pour boucler le budget,
•Parce que nous n’avons pas envie de refaire une campagne de financement participatif  notamment en raison de ce système qui ne nous convient pas,
•Parce que notre métier depuis plus de 20 ans c’est de créer de belles choses pour adoucir la vie et que c’est un savoir faire qui a du mal à être valorisé financièrement
•Parce que les 17 entreprises sollicitées n’ont pas pu répondre à notre appel à l’aide pour produire cet album, mis à part 3 et que cela ne suffit pas
•Parce que dans la vie d’une musicienne les petits cailloux semés sous forme de productions discographiques sont essentiels pour jalonner un parcours volatile
•Parce que la musique et les mots enregistrés sont magnifiques et que nous avons hâte de vous les partager

Pour toutes ces raisons et plein d’autres encore, nous lançons une souscription afin de financer la production de cet album.

Tous les détails sont dans le document pdf en dessous.
Si vous avez l’envie de vous procurer cet album faites-le rapidement, cela nous aidera à payer le mixage, le mastering, la SDRM, la duplication qui sont des coûts incompressibles à sortir d’ici fin mars.

Vous nous aiderez aussi en diffusant dans vos réseaux personnels cette souscription.
Possibilité de souscription dématérialisée par mail en remplissant la fiche de souscription ci-dessous et paiement par virement.

Renseignements au 0613205666 ou ciedelabouilloire@orange.fr  avec l’objet de mail : « souscription »souscription-vivante

[PROCHAINES DATES] Isabelle Bazin +3

Prochaines dates d’Isabelle BAZIN, Quartet en Mars

16 : Isabelle BAZIN en QuartetAgend’Arts (69) – 20h00
17 : Isabelle BAZIN en Quartet – support Emily LOIZEAU, L’heure Bleue à St Martin d’Heres (38) – 20h00
18 : Isabelle BAZIN en QuartetLa Baie des Singes – Cournon d’Auvergne (63) – 20h33
19 : Isabelle BAZIN en QuartetAuberge de la Buissonière – Courzieu (69) – 18h00

« Isabelle Bazin, dérive de sons et de sentiments » de Michel Kemper

 

201611-cp-dr-nos-enchanteurs

Isabelle Bazin quartet, Saint-Victor-sur-Loire, 4 novembre 2016

 Retour au Château de Saint-Victor, commune de Saint-Etienne. Chaque année, une saison culturelle modeste mais pertinente, éclatante souvent, s’y déroule.

Ce soir c’est Isabelle Bazin, formule quartet. Bazin doit être une des hantises des marchands de disques : dans quel bac y mettre les siens ? Elle échappe à toutes classifications, ou alors elle en a tant… C’est mal code-barré pour l’identifier…

En concert, c’est pareil, pire même. Tant que c’en est inconfortable. Le confort pour le public c’est de choisir son genre et de s’y couler, sans risque, sans grande surprise, entendre ce qu’on a choisi de s’offrir. Là, avec Isabelle Bazin, c’est plus compliqué : elle vous surprend, vous emmène là où vous ne vous attendez pas, en des contrées musicales a priori incompatibles entre elles, qu’elle associe pourtant avec finesse, avec talent. Il y a à l’évidence une survivance de la chanson trad’ en filigranne : on n’est alors pas loin de La Bergère, de Gabriel Yacoub aussi. Le clin d’oeil est plus appuyé encore quand elle nous chante Le luneux, repris à Malicorne. Il y a du jazz. Du jazz et du trad’ en liberté, comme un free-folk qui unie, marie les portées et les instruments : la clarinette, la clarinette basse et le nickelharpa de Marie Mazille, orfèvre s’il en est de la musique, la contrebasse de Stéphane Arbon, les clavier et samples de Sylvain Berger. Et le diatonique d’Isabelle Bazin.

14721677_10207620476290123_662198456941912892_nEt que chante-t-elle, notre belle ? Un inventaire de l’amour, que celui-ci soit rêvé, déçu ou enthousiaste, fraternel, maternel, saisonnier… Parfois charnel : « Ce qui me plait chez ce garçon / Ses rêves, son mystère / J’ai tout oublié de la raison / Ce serment m’indiffère / Je désire en secret je désire l’adultère ». Dans cette écriture qui retrouve la patte et le mystère des vers traditionnels, l’amour est parfois une bénédiction, parfois un fardeau, jusqu’au pires cruautés. Et aux plus beaux délices aussi, on vous rassure : « Quel est ce doigt, cet autre encore / Dix doigts sans merci / Pour mon pauvre corps déjà trouble ? » Malgré ou fort des épines, aux roses on préfère leurs boutons. On s’installe dans le trad’, notre quatuor allant même jusqu’à des notes sinon médiévales au moins baroques. Et d’un coup d’un seul, de multiples sons empruntant au jazz, des sons samplés qu’on dirait expérimentaux. C’est du sucré-salé, servi par l’agréable voix d’Isabelle Bazin et celle en contrepoint, fluide et superbe, de Marie Mazille.

Un inédit dans le répertoire de Bazin : une chanson de l’ami Reno Bistan, autre lyonnais (il y en a beaucoup dans ce coin, et des bons), qui lui aussi explore la veine de l’amour codé où, derrière le verbe, se cachent de coupables intentions.

Elégante et passionnante prestation d’un quatuor haut de gamme que l’amateur de chanson se devrait d’adopter et de mettre dans ses favoris pour souvent s’y abreuver.

Le site d’Isabelle Bazin, c’est ici ; ce que NosEnchanteurs à déjà dit d’elle, c’est là.

Liens article « Nos enchanteurs » : http://www.nosenchanteurs.eu/index.php/2016/11/07/isabelle-bazin-derive-de-sons-et-de-sentiments/

Isabelle BAZIN en tournée avec le Quartet les 3, 4, 5 & 6 Novembre !!

Les deux pieds bien ancrés dans la chanson et la musique traditionnelle, légèrement vêtue de sonorités électro, une brise de riches harmonies jouant dans ses cheveux, Isabelle Bazin dévoile l’air de rien sa singularité. Elle chante et joue de l’accordéon diatonique.

Bien que sachant parfaitement où sont les traces de ses pairs, elle joue volontiers à n’y point poser le pied. Elle se situe à la croisée des chemins et aime à provoquer la rencontre d’univers que tout pourrait opposer : les sons originels et râpeux des instruments traditionnels et la palette sonore infinie de l’outil informatique.

C’est inspiré et fluide, cela recèle de surprenantes envolées et de délicates volutes mélodiques, les textes sont profonds et simples tout à la fois… Suivons-la pas à pas !

Avec Isabelle Bazin, voix, accordéon diatonique,
Marie Mazille, nyckelharpa, clarinettes
Stéphane Arbon, contrebasse
Sylvain Berger, claviers, samples, MPC

_________________________________________________________________


PROCHAINES DATES DU QUARTET EN NOVEMBRE
 3 : Chant’appart – Grenoble (38) – 20h *
4 : Chateau de Saint Victor (42) – 20h30
5 : Médiathèque de Sainte Sigolène (43) – 15h
6 : Le Quai des Arts Usson en Forez (42) – 15h

*sur réservation à tofsac@mustradem.com ou 06 60 88 95 84